https://www.cafe-eco.fr/

https://www.cafe-eco.fr/ - Robotisation, par Jean-Marc Daniel (16 juin 2017)

Robotisation, par Jean-Marc Daniel (16 juin 2017)


 

 

Les robots, contre ou pour l'emploi

par Jean-Marc Daniel

 

 Vendredi 16 juin 2017, le matin de 7 h 45 à 10 h,

à la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

(7, rue de la Trinité à Troyes)

 

Les robots dont il a été question sont des dispositifs alliant mécanique, électronique et informatique, conçus pour l'accomplissement automatique de tâches imitant ou reproduisant des actions humaines (1).

Ils ne sont plus du seul domaine de la science-fiction. Ils sont présents dans l'industrie, l'agriculture et les services.

 

Les robots peuvent remplacer la main d’œuvre, d’autant plus que leur coût diminue, alors que celui de la main d’œuvre augmente.

A partir du moment où, dans un secteur, des entreprises remplacent des emplois par des robots, les autres entreprises sont amenées à faire de même pour ne pas disparaître.

Les robots sont donc contre l’emploi.

 

Mais ils sont aussi pour l’emploi.

Tout d’abord, il faut des personnes pour les concevoir, les fabriquer, en assurer la maintenance, etc.

Par ailleurs, quand le coût de la robotisation est suffisamment bas, des entreprises peuvent relocaliser des productions auparavant délocalisées dans des pays à faible coût de main d’œuvre. Cela constitue un facteur de développement de ces entreprises, ce qui est de nature à créer des emplois dans des fonctions non robotisées.

Enfin, les robots stimulent l’économie générale car ils augmentent la productivité. Ils génèrent ainsi de la richesse et, grâce à celle-ci, de nouveaux besoins peuvent être satisfaits, ce qui conduit à de nouveaux emplois.

 

En réalité, le problème posé par les robots est de même nature que celui de toutes les évolutions technologiques (imprimerie, métiers à tisser, mécanisation agricole, etc.). La question est plus la transformation du travail que sa disparition.

La principale difficulté est pprobablement la redistribution équitable de la richesse entre gagnants et perdants de la robotisation. Café-éco


(1) Wikipedia

 

Jean-Marc Daniel est professeur à ESCP-Europe.

Après son diplôme de l’Ecole Polytechnique et celui de l'Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE), il rejoint l’administration comme administrateur de l’INSEE. Il a alterné des fonctions dans l’administration active (direction régionale de l’INSEE à Lyon, direction du Budget, régime de Sécurité sociale des mineurs, ministère des Affaires étrangères), dans les cabinets ministériels (au ministère de la Culture et au ministère des Affaires étrangères) et dans des fonctions d’économiste et d’enseignant (chargé d’étude à l’OFCE, cours donnés à ESCP-EAP, à l’Ecole des Mines, à Paris X et à l’ENSAE).

A l’heure actuelle, il est professeur à l'ESCP-Europe et responsable de l’enseignement d’économie aux élèves-ingénieurs du Corps des mines. Il est également chroniqueur au journal Le Monde  - sur l’histoire des idées économiques – ainsi  qu'à la radio BFM, et directeur de la revue Sociétal, la revue de l’Institut de l’entreprise.

Livres publiés : 

- Le taureau face aux tigres, portant sur les difficultés à venir de l’économie américaine (Pearson),

- le Que sais-je?  La politique économique,

- Histoire vivante de la pessée économique (Pearson), 

- Trois controverses sur la pensée économique - travail, dette, capital (Odile Jacob).